Les points clés pour bien choisir son vélo électrique.
Les conseils de votre magasin Barracuda

 

Vous ne savez pas vers quel vélo électrique vous diriger ? Vous allez plutôt circuler sur routes, chemins ou en tout terrain ? Quelle taille de roues ? Quel type de transmission ?  Rigide, semi- rigide ou tout-suspendu ? Quelle capacité pour la batterie ? Quel moteur ?

Tant de questions peuvent survenir lors de l’achat d’un vélo et encore plus pour un modèle avec assistance. Un marché relativement nouveau et en pleine expansion.

En effet, en plus des éléments traditionnels d’un vélo "normal", il faut maintenant prendre en compte dans le choix : moteur et batterie.  Mais il ne faut pas pour autant perdre de vue que l’équipement du vélo intervient tout de même en grosse partie dans sa performance. Ne penser qu’au moteur et à la capacité de la batterie est une erreur qui peut être vite faite. 

Nous conseillons toujours à nos clients de cibler leur pratique actuelle mais également d’essayer de se projeter dans le futur.
Il faut savoir qu’avec l’engouement du vélo électrique, de nombreuses personnes redécouvrent les joies du vélo, du sport en général et dans de nombreux cas, la  fréquence de la pratique accroît considérablement au fil des sorties. Il peut souvent valoir la peine de regarder plus loin que le modèle premier prix. 

Très important dans le choix, il faut définir votre terrain de jeu. Votre achat va vous servir autour de votre domicile ? Allez-vous l'utiliser pour vos déplacements quotidiens ? Vous habitez dans une région plate ou plutôt vallonnée ? Est-ce que le vélo sera également utilisé pendant vos vacances en montagne, par exemple ?   

Enfin, comme pour tout achat matériel, il y a la notion de plaisir, de goût et de passion. Ce sont des facteurs qui ne font pas nécessairement toujours partie du rationnel, mais qui jouent certainement un rôle important dans le choix de votre vélo !

Nous allons, tout au long de ce dossier, vous donner des pistes pour faire votre choix plus facilement et sans vous tromper.

 

Les différents types de vélo et leur champ d'action 

VTT semi-rigide 

Vélo pour une pratique sur terrain accidenté, hors des routes goudronnées et avec une suspension uniquement à l’avant du vélo. Le cadre est quand à lui rigide et peut être fait en aluminium, carbone, titane, acier,… 

Ce type de vélo est souvent privilégié par les débutants en VTT en vue de leur facilité de prise en main et d'entretien, de leur prix abordable et de leur polyvalence.

VTT tout-suspendu 

Le VTT tout-suspendu se démarque du VTT semi-rigide par sa suspension arrière. Il convient pour les personnes cherchant plus de confort ou, en fonction du débattement des suspensions, pour certaines pratiques plus engagées comme la descente, l’enduro,… 

Plus technique que le VTT semi-rigide, le "full" demande un peu plus de soin au niveau des réglages et de l'entretien. Son prix, lui aussi, est plus élevé.

Vélos tout-chemin

Le VTC possède la même construction, géométrie et apparence générale qu'un vélo de ville classique mais avec des pneus et des composants adaptés à une utilisation sur des sentiers roulants. Très polyvalent, c'est souvent le choix de personnes à la recherche d'un vélo passe-partout qui sera plus rapide et à l'aise sur route qu'un VTT.

Le vélo électrique rapide ou "Speed Pedelec" 45 km/h 

Contrairement aux modèles ci-dessus qui offrent une assistance au pédalage jusqu'à 25 km/h, ces vélos ne coupent l'assistance qu'à partir de 45 km/h. 
Nous conseillons principalement ces modèles pour des personnes voulant une bonne alternative à la voiture permettant, par exemple, de se rentre au travail tout en prenant l’air, en évitant les embouteillages et sans y arriver trempé de sueur. En mode turbo (moteur Bosch), l’effort physique est relativement limité en dessous des 35 km/h.  
Point très important, la législation est différente pour ce type de vélo. Nous détaillerons ce point plus tard.

 

Les différentes tailles de roue

27.5"

Idéale pour les personnes plus petites ou souhaitant avoir un vélo nerveux et très maniable, pouvant se faufiler facilement sur des parcours sinueux.

29"

Parfait pour les parcours roulants, offre une grande stabilité et un franchissement d’obstacle aisé. Moins de maniabilité que le 27.5", mais un confort et une facilité de roulage accrus. 

27.5" Plus

Basé sur le 27.5" classique, mais avec des pneus de volume nettement plus important, il s'agît d'un nouveau standard qui va ravir les adeptes du 27.5" qui souhaitent améliorer le confort de leur monture tout en augmentant également la circonférence externe des roues afin de se rapprocher du 29’’. Grâce à la largeur et au volume plus importants des pneus, le confort et l'adhérence sont très nettement augmentés par rapport à un VTT traditionnel. 

28" (700)

Cette taille correspond aux vélos de route, de ville et VTC. Pour une pratique sur routes et terrains battus.

 

Le choix de l'équipement

Aucun équipement n’est mauvais, il convient surtout de choisir l’équipement qui correspond à sa pratique. Ne vous dirigez pas vers le VTT électrique premier prix si vous faites plusieurs sorties par semaine de VTT sportif. 

Par VTT sportif, nous entendons une sortie sur un parcours boisé, rocailleux ou sablonneux qui comporte des passages relativement techniques ou des dénivelés plus ou moins importants. La fourche, la transmission ou les roues risquent de ne pas vous apporter la longévité et les performances espérées. 

Dans notre magasin, nous accompagnons nos clients tout au long du processus d’achat en ciblant exactement leur pratique et en les guidant au mieux vers les équipements adéquats.

 

Le moteur et la batterie

Nous avons une légère préférence en magasin pour la motorisation Bosch 250 W. Le moteur Performance Line CX équipe pratiquement tous les VTT que nous avons de stock. Cette préférence s’explique par la sportivité et souplesse du moteur et les performances de l'ensemble moteur/batterie. 

En ce qui concerne la capacité de la batterie, il convient également de définir clairement sa pratique et ses attentes. Souvent nos clients veulent absolument partir sur la batterie offrant la plus grosse capacité (500 Wh) mais la batterie 400 Wh offre déjà d'excellentes possibilités et coûte 200 euros de moins à l’achat. De quoi se faire plaisir sur un accessoire supplémentaire, par exemple.

L'autonomie dépend d'ailleurs de nombreux autres paramètres, tels que le niveau d'assistance choisi, le terrain, le dénivelé, le vent,…

 

Quel moteur Bosch choisir pour votre nouveau VAE ?

 

Performance Line CX, Performance Line et Active Line sont motorisations disponibles chez Bosch pour les vélos électriques.

Outre le moteur Performance Line Speed qui donne une assistance jusque 45 km/h et dont le moteur est de 350 Watt, les autres moteurs ont une puissance de 250 Watt et une assistance limitée à 25 km/h. 

Avec ses 75 Nm de couple, le Performance Line CX est la motorisation la plus sportive de la gamme. Il apporte un niveau d'assistance en mode turbo équivalent à 300%. Si vous cherchez un moteur qui permet des accélérations sportives et dynamiques, vous venez de le trouver !

Le moteur Active Line ferme la marche et développe 48 Nm en mode turbo. Ce moteur hyper harmonieux et très souples équipe à meveille les vélos de trekking/city. Il est égalemet moins gournand et permet donc d'avoir une belle autonomie, et ce même avec une batterie de 400 wh. 

 Un tableau détaillé de chaque moteur vous attend sur le site de Bosch : https://www.bosch-ebike.com/ch-fr/komponenten/drive-unit/

 

La législation

Pour résumer, rien ne change au 1er octobre 2016 pour les vélos électriques ‘conventionnels’. Seules les personnes qui utilisent un vélo électrique rapide (45 km/h) ou speed pedelec doivent avoir un permis de conduire (pour cyclomoteur ou voiture), immatriculer leur vélo et disposer d'une plaque d’immatriculation. Une assurance n’est nécessaire que pour les vélos ayant un moteur pouvant fonctionner de manière autonome sans qu’on ait besoin de pédaler. 

Retrouvez un tableau récapitulatif et plus d’informations via le lien suivant :

https://mobilit.belgium.be/sites/default/files/persbericht_speed_pedelecs_fr_def.pdf

 

Garantie

La garantie légale est de 2 ans (hors pièces d’usures). Certaines marques proposent des garanties plus longues ou des extensions en respectant certains critères. 

 

Les équipements de la personne

Pensez à votre visibilité, il en va de votre sécurité ! 

De part notre propre expérience, nous constatons que les automobilistes n’ont pas l’habitude de voir un vélo rouler "aussi vite" et par conséquence, la vitesse du cycliste n’est pas toujours bien anticipée. De nombreux équipements et vêtements utilisent des technologies réfléchissantes et des couleurs à hautes visibilité comme le jaune fluo. 

Le casque sauve des vies et comme nous l’avons expliqué précédemment, est obligatoire pour les vélos électriques dépassant les 25 km/h. Nous sommes partisans du port du casque, même pour les déplacements les plus courts. En utilisation sportive et en tout-terrain, le casque devient même absolument indispensable.

Les gants nous paraissent comme un des accessoires indispensables peu importe le niveau de pratique.  

Le sous-vêtement technique augmente considérablement le confort dans la plupart des pratiques rencontrées en vélo électrique.  

Notez que l’utilisation de chaussures et pédales automatiques permet de rendre le pédalage plus fluide et plus efficace. Plus votre pratique sera régulière, plus nous vous conseillerons de vous y mettre !

 

A emporter lors de vos sorties

Avec l’engouement des vélos électriques et leur valeur relativement élevée, il est noté une certaine augmentation des vols. Il est primordial de s’équiper d’un bon cadenas. Il ne faut surtout pas lésiner sur le sujet et prévoir un budget de +/- 100 €. 

Notez que de plus en plus, les organismes assureurs proposent des assurances omnium pour vélo électrique. 

En plus d'un cadenas, prenez avec vous tout ce dont on a généralement besoin quand on part faire une balade ; un multi outil, une chambre à air, des démonte-pneus, une petite pompe (ou cartouche),…
Disposer d’un sac à dos avec une poche d’hydratation est un plus. En effet, la plupart des vélos électriques n’ont pas de vis pour placer un porte-bidon. Cette place étant prise par la batterie quand celle-ci est centrale.